« Les Enfants de Panzi et d’ailleurs» entame la phase 2 du projet avec la prise en charge des enfants issus du viol

Il y a 3 ans,  l’asbl « Les Enfants de Panzi et d’ailleurs » entamait la première phase de son programme en offrant un soutien psychosocial aux enfants de moins de 10 ans victimes de violences sexuelles ainsi qu’à leur famille. Un protocole de 3 ans validé par le service de psychologie de l’ULG a fait ses preuves et chaque enfant du premier groupe est à présent scolarisé, intégré dans son milieu, émotionnellement stable avec des projets d’avenir pour lui. Ces enfants continueront à être évalués et suivis si besoin, chaque année pendant encore une période de 3 ans.

Depuis janvier 2021, un nouveau groupe d’enfants principalement composé  d’enfants issus du viol est pris en charge avec cette même méthodologie EPA légèrement adaptée.

Les enfants issus du viol en RDC n’ont pas d’identité légale, sont stigmatisés et souvent maltraités. L’approche holistique de EPA, déjà bien implantée dans les villages, vise à permettre l’accès à ces enfants à une identité légale, à une scolarité, à une intégration familiale et sociale, à un futur possible. Ce travail passe aussi par un accompagnement de la maman et un soutien pour créer un lien d’attachement sécurisant.

Cette phase 2 du projet, centrée sur les enfants issus du viol peut être concrétisée grâce au soutien financier de la fondation « Mankind is my business » (www.mimb.org) qui agit pour la protection des enfants et l’autonomisation des femmes en soutenant les organisations qui œuvrent dans ce sens. Nous les remercions chaleureusement pour ce financement qui arrive à moment crucial. Malheureusement l’instabilité dans la région persiste, les viols continuent à faire des victimes dans la population civile, le corps des femmes et des fillettes reste un champ de bataille intolérable et inacceptable !

 

 

Actualité précédente Nos actualités Notre projet Actualité suivante